SOUVENIRS OUBLIÉS, SOUVENIRS RAVIVÉES

Ou comment retrouver le cours de sa vie après avoir vu la mort devant soi? Alice Winocour ne laissera personne indemne avec Revoir Paris qui met en scène Mia (Virginie Efira) une traductrice Russe de la radio qui verra sa vie bouleversée suite à un attentat dans un bar, qui lui a laissé des séquelles psychologiques importantes. Dans sa quête de reconstruire le fil des évènements de ce terrible drame, elle fera la connaissance de Thomas (Benoît Magimel) une autre victime de l’attentat avec qui elle va établir un lien très fort.

Film miroir aux terribles événements du 13 novembre 2015, où le souvenir est la clé d’un nouveau départ, d’un nouvel espoir de refaire son chemin dans un monde touché par la mort, et le terrorisme. Virginie Efira continue de confirmer, de se révéler au public, elle fait pleurer autant qu’elle irradie l’écran avec sa sensibilité et son visage innocent qui préserve une fragilité qu’elle dévoile ici à travers ce personnage de Mia. Une personne d’abord solitaire, puis recluse et vulnérable, qui va retracer le passé pour mieux aller vers le futur. Peut t’on déjà affirmer que Efira mérite le César !? Il est certain qu’elle est légitime de le recevoir, même si elle avait déjà tant prouvé auparavant (avec Adieu Les Cons, Sybill, Victoria et bien entendu Benedetta pour ne citer qu’eux).

Virginie Efira joue Mia dans "Revoir Paris "

C’est un film qui dégage énormément de bonnes ondes malgré son sujet délicat, transmet des valeurs essentielles, et pose des questions sur l’humain ou comment se réintégrer en société après une confrontation avec la violence dans sa plus grande envergure, comment agir avec ses proches, ces questions Alice Winocour y répond sans esquive et prend son sujet de plein pied. Bien souvent son talent permet des moments de silence où le jeu des acteurs remplace les dialogues, et le spectateur est pris aux trippes. Nous étions déjà captivés il ne restait plus que les larmes pour le final, des larmes qui viennent naturellement, et ce n’est pas pour exprimer la tristesse (du moins pas uniquement), mais surtout l’espoir !

Revoir Paris est un drame certes, mais il regorge d’espoir, de lumière, c’est un voyage, un voyage collectif, un voyage partagé entre plusieurs personnes dont les séquelles dues à l’attentat sont béantes, et avec ce soutien elle va pouvoir recoller les morceaux de souvenirs perdus, et croire à un nouveau départ. Revoir Paris c’est un film sur la résilience, mais aussi sur l’avenir, un avenir qu’on croit possible dans un Paris frappé, égaré où les victimes se réfugient dans les limbes de leurs mémoires. C’est d’ailleurs une des choses sur lesquelles Alice Winocour travaille. Un souvenir qui revient, une sensation du moment passé qui ressurgit brusquement, et cela, Virginie Efira l’exprime avec beaucoup de sensibilité et le spectateur en est bouche bée.

Voilà sans contexte le film choc de la rentrée, où Virginie Efira vole l’écran, mais elle laisse la place à de nombreux moments d’émotions et de silence, et quand elle ne prononce pas une ligne de dialogue, son regard se chargera du film. À ne surtout pas manquer !

Voici la bande annonce  : 

Le film est disponible depuis le 7 Septembre au cinéma

Partager l'article :